Organigramme du service:

Le service de néonatalogie dispose de 50 lits d’hospitalisation :

  • Réanimation : Dix (10) lits.
  • Soins intensifs : Quatorze (14) lits.
  • Soins généraux :
    • Couveuses : 10
    • Berceaux : 08
    • Lits « kangourou » : 08
  • Unité prévention (en maternité)

 

L’Encadrement :

Médical

  • Un professeur chef de service
  • Cinq maitres assistants
  • Cinq praticiens hospitaliers
  • Deux praticiens (service civil)
  • 11 résidents de première année affectés par le comité pédagogique de pédiatrie pour une durée de six  mois sur les cinq années du cursus.
  • Un médecin généraliste en consultation

Paramédical

  • Trente deux Puéricultrices santé publique
  • Trois infirmiers santé publique
  • Neuf aides-soignantes
  • Deux radiologues
  • Une kinésithérapeute
  • Une psychologue

Numéro de téléphone

  • Chef de service : 021 23 54 63
  • Secrétariat chef de service : 3579/3921
  • Service : 3908
  • Consultation : 3924
  • Coordinatrice : 3920

 

L’activité

La néonatalogie, au sens du présent décret, est la médecine du nouveau-né âgé de 0 à 28 jours et sa prise en charge pendant cette période.

La structure affectée à l’activité de néonatalogie est contiguë à celle affectée à l’activité de gynécologie-obstétrique à proximité de la salle de naissance.

Le service de néonatalogie est doté pour chaque lit (réanimation, soins intensifs, soins généraux) d’un équipement assurant :

  • le maintien de l’équilibre thermique (couveuse, table de réanimation, berceau chauffant) ;
  • l’aspiration avec manomètre ;
  • l’administration de l’air et d’oxygène à usage médical ;
  • la pose d’une perfusion ;
  • Un groupe électrogène est disponible.

L’unité de néonatalogie est dotée d’un équipement assurant pour chaque lit :

  • le maintien de l’équilibre thermique (couveuse, table de réanimation, berceau chauffant) ;
  • l’aspiration avec manomètre ;
  • l’administration de l’air et d’oxygène à usage médical ;
  • la pose d’une perfusion ;
  • la photothérapie ;
  • l’alimentation continue de suppléance ;

L’unité de soins intensifs néonatals est dotée d’un équipement assurant pour chaque lit :

  • Une photothérapie intensive;
  • l’alimentation continue de suppléance ;
  • la perfusion automatisée;
  • la surveillance continue de l’activité cardio-vasculaire ;
  • l’oxygénothérapie et le contrôle de la teneur en oxygène du mélange gazeux administré ;
  • l’utilisation de la pression positive continue (PPC) ;
  • le contrôle continu de la saturation en oxygène ;
  • la ventilation artificielle des premières heures ;

L’unité de réanimation néonatale accueille les enfants, présentant des détresses graves ou des risques vitaux nécessitant des soins spécialisés. Elle dispose, en plus de l’équipement prévu pour les unités de soins intensifs et de réanimation, d’un équipement assurant :

  • la surveillance continue de l’activité cardio-respiratoire ;
  • l’oxygénothérapie et le contrôle de la teneur en oxygène du mélange gazeux administré ;
  • l’utilisation de la pression positive continue (PPC) ;
  • le contrôle continu de la saturation en oxygène ;
  • la perfusion automatisée;
  • la ventilation artificielle de longue durée avec un appareil adapté au nouveau-né;
  • la photothérapie intensive;
  • la surveillance de la pression de l’oxygène transcutané ;
  • l’exsanguino-transfusion ;
  • les examens de gaz du sang et les examens biologiques ;
  • la radiographie conventionnelle réalisée par un appareil mobile ;
  • l’échographie doppler du nouveau-né par un appareil mobile ;
  • l’électrocardiographie ;
  • l’électroencéphalographie

 

L’unité prévention comporte :

  • Une salle d’examen,
  • Une salle pour les enfants de mères célibataires 10 berceaux,
  • Une salle pour les enfants de mères césarisées 06 berceaux.

Cette activité d’une importance capitale a lieu en maternité.

  • L’examen des nouveau-nés en maternité (dépistage des états morbides) a lieu tous les jours même les vendredi et jours fériés. Tous les nouveau-nés à risque potentiel sont pris en charge par les pédiatres de cette unité.
  • Vaccination au BCG et à la polio tous les jours pour les nouveau-nés de la maternité
  • Conseil hygiéno-diétetiques et notamment soutien à l’allaitement maternel
  • Examen et prise en charge des nouveau-né de mères célibataires et de mères césarisées.
  • Prise en charge des enfants abandonnés jusqu’à leur évacuation en
    pouponnière.
  • Transfert des malades de la maternité vers l’unité hospitalisation sous la responsabilité des pédiatres.
  • La prise en charge du nouveau-né en salle de travail de la maternité du C.H.U mustapha.

 

Activités d’urgence

Le service assure l’activité des urgences en différents points :

  • L’unité des urgences du « pas de porte » est fonctionnel 24/24h. Les urgences venant des autres secteurs sont pris en charge à ce niveau.
  • La réanimation du nouveau-né en salle de naissance.

 

Unité « kangourou »

Elle est intégrée dans l’unité soins généraux depuis avril 2004. La méthode kangourou se définit comme une mise peau à peau précoce, prolongée et continue d’un nouveau –né hypotrophie, à terme ou prématuré, contre la poitrine de sa mère, que ce soit en milieu hospitalier ou a la maison et ce jusqu’à l’âge post-conceptionnel de 40 semaines . Cette méthode permet:

Chaleur, lait maternel, affection, protection absolue contre les infections nosocomiales.

Le programme Kangourou s’adresse à des enfants :

  • Dont le poids de naissance est inférieur ou égal à 2 000 grammes, stables sur le plan cardio-respiratoire et exempts de pathologie grave nécessitant une réanimation néonatale.
  • Déglutition sans problème.

Les lits (huit) restent sous la responsabilité des médecins néonatologistes et sont donc rattachés administrativement au service de néonatalogie.

La mère participe ainsi pleinement à tous les soins, ce qui à la fois a une valeur éducative et permet une sortie plus précoce de l’enfant.

La méthode kangourou s’avère fiable quant aux constantes physiologiques (fréquence et amplitude respiratoire, incidence des apnées, rythme cardiaque et thermorégulation). L’environnement thermique favorable réalisé par cette méthode influence de manière notable la dépense énergétique du nouveau-né prématuré ou de petit poids de naissance. Le maintien au point de neutralité thermique est fondamental pour préserver l’énergie disponible en vue d’assurer la croissance.

La durée de l’allaitement s’allonge considérablement, ce qui a pour effet une diminution importante du taux de morbidité infectieuse.

Les soins kangourou sont connus pour maintenir la stabilité physiologique des nouveau-nés, assurer leur thermorégulation et promouvoir la relation avec leurs parents.

 

L’organisation de la garde

  • Garde d’astreinte pour le chef de service
  • Garde effective pour les praticiens du service

La garde débute après la remise des consignes à 15h 30 en semaine, et à 10 h le vendredi/samedi.

Le rapport de garde a lieu tous les matins à 8h 45.

 

Les annexes.

Afin d’assurer un maximum d’autonomie au service nous avons mis en place

  • Une lingerie
  • Une salle de diététique
  • Une salle de lecture
  • Une salle d’archive
  • Une chambre noire a été installée pour le développement de nos films radio
  • Une pharmacie
  • Une salle de cours équipée (vidéo projection, wi-fi)
  • Chambres de garde (résidents, assistants)
  • Bureaux de médecins
  • Vestiaires para médicaux et salle de repos